Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants : Firefox 3+ / Google Chrome / Safari / Opéra / Internet Explorer 8+

Les chroniques d’un Iran interdit

Prix du Public Compétition Internationale des films de plus de 40 minutes FIGRA 2012

Grand Prix du FIGRA + de 40 minutes 2012

Un film de Manon Loizeau

Montage : Bruno Jouclage

Alors qu’un vent de liberté souffle sur le monde arabe, que les peuples prennent leur destin en main et font tomber les dictateurs, la jeunesse iranienne attend. C’est pourtant elle qui a été la première à se révolter en juin 2009 contre un pouvoir monolithique, demandant plus de liberté, la fin de la corruption et surtout le respect de son vote. Des slogans que l’on a retrouvés en Tunisie, en Égypte, et aujourd’hui en Libye, au Yémen, en Algérie. Les jeunes Iraniens ont aussi été les premiers à filmer leur révolte avec leurs téléphones portables, à envoyer leurs images sur Internet par Youtube, à témoigner sur Twitter ou Facebook de la répression qu’ils subissaient.

Aujourd’hui l’Iran se referme, et Manon Loizeau, après un reportage sur le « printemps iranien » diffusé par France 2 dans Envoyé spécial, et comme la plupart des journalistes occidentaux, ne peut plus s’y rendre. Comment, depuis l’extérieur », raconter ce qui se passe « à l’intérieur » ? N’ayant jamais cessé de dialoguer à distance avec les gens qu’elle y avait rencontrés, la réalisatrice mêle les vidéos clandestines qu’ils lui ont fait parvenir malgré les risques, des images de Youtube, des témoignages de militants réfugiés en France, et ses propres images, tournées au plus fort de la « révolution verte ».

  1. hi
    I am camellia the woman in the film cover . I am now in turkey seeking asylum from UNHCR. I wonder how you can help me.It would be nice if you could send me the movie for the documents I have to give to UNHCR. I have been in a great problem since this movie was spread all over the internet and presses.

    [Répondre]

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires