Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants : Firefox 3+ / Google Chrome / Safari / Opéra / Internet Explorer 8+

SUR LA ROUTE DE L’EXODE, SURVIVRE A LA FAMINE AU SOUDAN DU SUD

Montage de Antonela Bevenja

La guerre civile qui déchire depuis quatre ans le Soudan du Sud a laissé le pays exsangue. La famine sévit dans toutes les zones de conflit de la nation et frappe en priorité les familles de déplacés qui au hasard des batailles perdues ont dû tout quitter pour survivre.

Les Nuer, ce peuple du Nil qui a survécu à l’Empire Ottoman, aux colons Anglais et à la domination Arabe au temps du Soudan uni, est aujourd’hui parti prenante d’un conflit civil au Soudan du Sud. Assiégé dans la région du Jonglei  par les troupes gouvernementales qui lui sont hostiles, encadré par l’armée rebelle qui le protège tout en l’entraînant dans la guerre, le peuple Nuer est une fois de plus menacé dans son existence.

Charles Emptaz et Olivier Jobard ont rencontré les Nuer dans la région de Jonglei, côté rebelle, à un moment où les troupes gouvernementales ont mené l’offensive et pris une capitale régionale. Tout autour de Waat, ils sont des dizaines de milliers à dormir sous les arbres, à se nourrir de feuilles bouillies et à partir sur les routes boueuses de l’exil emportant leurs possessions à bout de bras, pour une vie de réfugiés, en Ethiopie.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires