Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants : Firefox 3+ / Google Chrome / Safari / Opéra / Internet Explorer 8+

Joe Dassin – Des succès et des regrets

Un film inédit de Marianne Tavennec et Alexis Guillot

Montage : Alexis Guillot

Plus de trente ans après sa disparition, le public garde de Joe Dassin l’image d’un chanteur populaire, celle d’un collectionneur de tubes qui, en quinze ans de carrière, a fait les grandes heures des émissions de variétés avec son éternel sourire au coin des lèvres et ses costumes blancs à pattes d’éléphant. Seulement, la réalité est bien évidemment plus dense, plus intense qu’on ne pouvait le croire… La vie du chanteur ressemble à une course effrénée avec ses blessures familiales, ses rebondissements heureux, ses obstacles et ses mauvaises trajectoires.

À l’aide d’images personnelles inédites, vous découvrirez notamment ses débuts de chanteur dans les bars américains, son premier mariage resté secret pour ne pas affoler les fans, l’histoire des « Dalton » ou encore de « L’Été Indien »… Sa famille, ses amis et ses proches collaborateurs ont accepté pour « Un jour un destin » de lever le voile sur un homme qui ne se livrait pas publiquement.

  1. Excellente émission qui restitue très bien toute la richesse et la complexité de ce personnage si « attachiant » comme ses copains disaient…

    Dans l’épilogue on apprend que Richelle Dassin a traduit les nouvelles publiées par Joe aux Etats-Unis dans les années 60. Ont-elles été éditées ?
    Merci.

    [Répondre]

  2. Bonjour,

    malgré la qualité de votre émission sur Joe Dassin, j’ai été choqué par l’absence de la plus petite mention du nom de Pierre Delanoë, son plus grand parolier (A toi, Billy le bordelais, Ca va pas changer le monde, Dans les yeux d’Emilie, Et si tu n’existais pas, Il était une fois nous deux, L’Amérique, Le café des trois colombes, Le chemin de papa, Le petit pain au chocolat, Les Champs-Elysées, L’été indien, Mon village du bout du monde….), qui formait un duo de choc avec Claude Lemesle.
    Sur 2 ou 3 photos illustrant L’été indien (écrit dans la maison de vacances de Pierre Delanoë à Deauville), on le voit d’ailleurs, sans qu’il soit pourtant cité.
    Pierre Delanoë était par ailleurs très proche de Joe Dassin, qu’il a par exemple initié au golf.
    Cet ‘oubli’ est incompréhensible et non professionnel.

    Bien à vous
    Nicolas Gilbert
    petit-fils de Pierre Delanoë

    [Répondre]

  3. tout d’abord je voulais vous remercier pour ce moment qui nous a permis de revoir Joe Dassin. Depuis l’âge de 4 ans, j’ai eu un énorme coup de coeur pour cet homme, j’ai eu la grande chance de le rencontrer plusieurs fois. Il m’a donné mes plus beaux moments de joie et m’a fait connaître ma premièrre grande souffrance de petite fille, à 8 ans, lors de sa disparition. J’ai 40 ans aujourd’hui et j’ai chaque jour une pensée pour lui. Grace à vous, j’ai appris bcp de choses sur lui et vu des images que je ne connaissais pas. Par maladresse, j’ai effacé l’émission et j’aimerais bcp que vous m’expliquiez comment faire pour en avoir une copie, j’habite à Bruxelles mais je pourrais sans problèmes vous faire un virement pour l’acheter en dvd. Merci d’avance
    Becquaert Yannick

    [Répondre]

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires