Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants : Firefox 3+ / Google Chrome / Safari / Opéra / Internet Explorer 8+

Bernadette Chirac

Record d’audience pour « Un jour un destin : Bernadette Chirac »… 2 048 000 téléspectateurs, soit 17,9 % de parts de marché !

Un film inédit de Dominique Fargues

Montage : Stéphane Masseline

Le soir du 7 mai 1995, Jacques Chirac, nouveau président de la République, s’affiche au balcon de son QG de campagne avenue d’Iéna à Paris. À ses côtés, une femme que les Français ne connaissent pas encore vraiment, une épouse discrète qui en entrant à l’Élysée va progressivement sortir de l’ombre. Ce n’est qu’à l’âge de 65 ans que Bernadette Chirac accède à la popularité. Et pourtant rien ne prédestinait cette jeune fille de bonne famille à renoncer à sa particule et à son monde aristocratique pour se mettre entièrement au service des ambitions (politiques) de Jacques Chirac. Un homme qu’elle a voulu, envers et contre tous, envers et contre lui-même parfois. Pendant plus de quarante ans, elle s’est battue pour sauver son couple et préserver sa famille, ébranlée par les épreuves comme la maladie de leur fille aînée, Laurence. Femme dévouée, Bernadette Chirac a fini par s’imposer, lentement, mais avec une infaillible ténacité, au sein du clan, puis aux yeux des Français pour occuper aujourd’hui, seule, le devant de la scène.

Vous découvrirez notamment le bras de fer qui l’a opposée à Jacques Chirac pour retourner à l’université au cours des années 70, les raisons de son entrée en politique en Corrèze, sa reprise en main de la communication présidentielle après l’accident vasculaire cérébral du président en 2005 ou encore son implication dans le maintien d’un lien entre son mari et Nicolas Sarkozy.

À l’aide de témoignages inédits de politiques, de collaborateurs et de proches parmi lesquels Claude, sa fille, Catherine de Monclin, sa sœur, et Maryvonne Pinault, son amie, qui ne s’étaient jamais exprimées dans un documentaire, les équipes d’un jour / un destin retracent le parcours d’une épouse, d’une mère et d’une femme politique.

À l’issue du film, Bernadette Chirac accorde un long entretien à Laurent Delahousse dans lequel, elle revient sans tabou sur son parcours et celui de son mari.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires