Libye, les centres de la honte

SARA CRETA


géopolitique | 60mn | Arte | 2021

Les centres de détention en Libye, où des milliers de migrants attendent dans des conditions inhumaines que des milices, l’Europe et l’ONU décident de leur sort, sont au cœur de ce film.
Si officiellement ces centres sont tenus par le gouvernement reconnu par les Nations unies, en réalité ils sont entre les mains des milices qui contrôlent le pays. Les migrants représentent pour elles une manne financière qui leur permet d’avoir du cash : en les enlevant, en les torturant, les miliciens demandent des rançons aux familles restées au pays ou vivant à l’étranger.

Sara Creta travaille depuis plusieurs années en Libye, elle y a suivi plusieurs missions humanitaires. Pour ce premier film, elle a obtenu des accès uniques sur place pour documenter les violations des droits humains dont sont victimes les migrants et les réfugiés politiques. Elle a récupéré des vidéos filmées par les migrants avec leurs téléphones portables, de précieux témoignages qui dévoilent leur quotidien dans les centres mais aussi la spirale d’abus extrêmes dans laquelle ils se retrouvent pris en étau. Pendant la guerre, la plupart d’entre eux ont été contraints de combattre aux côtés des miliciens, certains se sont même retrouvés piégés dans les centres bombardés par les frappes aériennes. La justice internationale enquête toujours sur ces crimes.

 

Les migrants représentent pour elles une manne financière qui leur permet d’avoir du cash

La politique européenne semble claire, son objectif principal est avant tout celui d’empêcher l’arrivée des migrants. L’Europe envoie des millions d’euros aux autorités libyennes, elle forme les gardes côtes et leur fournit des embarcations pour les aider à contenir les flux migratoires. Elle cautionne ainsi malgré elle, un système d’abus et de violations de droits humains (détentions arbitraires, tortures, trafic d’êtres humains, extorsion d’argent et travail forcé), favorisant la corruption et l’enrichissement des milices.

Des centaines de milliers de migrants venus de toute l’Afrique sont bloqués en Libye. Et l’Europe montre toute sa faiblesse, ses rivalités, son impuissance.

Il est urgent de prendre conscience. Urgent de mettre un terme à la détention arbitraire, d’enquêter sur les tortures, pour réorganiser la coopération avec la Libye en matière de migration et donner la priorité à la protection des droits humains.

 

Libye, les centres de la honte
Réalisé par Sara Creta
Production : Magneto Presse
Diffusé le 12 octobre 2021
sur Arte